Prix et devis pour un diagnostic électricité

Diagnostic installation électrique

Le tableau électrique et les fusibles

La mission de diagnostic électricité doit être faite avec méticulosité. Le contrôle se fera par niveau en commençant par le tableau électrique. Ce dernier regroupe un ensemble d’éléments, à savoir l’appareil général de commande et de protection dénommé disjoncteur de branchement. Tout ce qui se trouve en amont n’entre plus dans le cadre du diagnostic mais incombe aux responsabilités d’Electricité Réseau de France (ERDF). En principe, chaque logement devrait avoir son propre tableau électrique, facile et pratique d’accès pour opérer une coupure de courant.

L’obligation au diagnostic électricité cible uniquement les installations des parties privatives de locaux et leurs dépendances. La norme de sécurité sur les installations électriques XP-C 16-600 régie le diagnostic immobilier. L’expert immobilier ou le diagnostiqueur est mandaté pour faire une évaluation globale de l’installation.

Les fusibles et les disjoncteurs concourent à la mise en sécurité du logement. Les vérifications débutent alors sur ces appareils de protection afin de détecter rapidement les défaillances qui mettraient en danger les occupants de la maison. Ces éléments ont été conçus pour couper immédiatement l’alimentation électrique du logement depuis le tableau électrique, en cas de surintensité. Le diagnostiqueur jugera si le calibre de chaque fusible est bien adapté par rapport aux branchements de la section qu’elle est sensée protéger. Ici, il ne suffit pas de voir la présence des fusibles, il faudrait encore tester leurs bons fonctionnements. En outre, l’expert vérifiera l’installation au préalable d’un système de mise à la terre.

Et pour contrôler dans les bonnes et dues formes le niveau de sécurité de l’installation, le diagnostiqueur devrait utiliser plusieurs types d’outils de mesure fiables. Ces appareils révéleront de manière précise et vérifiable si un logement est sécurisé convenablement. Le diagnostic prend également en considération le bon respect des règles liées aux zones humides et notamment, celles régissant la salle de bain. Et pour finir, il est obligatoire de vérifier la présence de matériels anciens, obsolète pour être encore utilisé, et qui présenteraient des risques élevés de contact direct.

 

A qui confier son diagnostic électricité ?

Devant la mesure préconisée par les pouvoirs publics de requérir le diagnostic électricité pour tout logement mis en vente ou en location, de nombreuses demandes émergent sollicitant l’intervention d’un expert habilité pour ce genre de prestation. Malencontreusement, les gens ignorent à qui ils devront confier leur diagnostic électricité.

En premier lieu, il est impossible de solliciter les services d’une entreprise d’électricité pour faire ses diagnostics électriques. En effet, le diagnostiqueur devrait se constituer partie neutre dans son travail et ne doit en aucun cas avoir un intérêt direct dans le bilan qu’il dresse à l’endroit du client. Il est mentionné noir sur blanc dans l’article L271-6 du Code de la construction et de l’habitation que « la personne qui réalise le diagnostic ne doit avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son impartialité et à son indépendance ni avec le propriétaire ou son mandataire qui fait appel à elle, ni avec une entreprise pouvant réaliser des travaux sur les ouvrages, installations ou équipements pour lesquels il lui est demandé d’établir le diagnostic ».

En second lieu, toute personne n’ayant pas un métier d’installateur électricien peut faire un diagnostic électrique, sous condition d’avoir suivi une formation appropriée (ou dispose de l’expérience nécessaire) et en sa possession un certificat. Le diagnostiqueur devra par la suite suivre la procédure, la méthodologie et les modalités de réalisation du diagnostic électrique conformément à la norme expérimentale UTE XP C 16-600 de l’édition datant d’août 2007. Pour ne pas se perdre dans le recrutement de son diagnostiqueur, voici quelques organismes qui proposent des formations sur la réalisation des diagnostics électriques : ITGA, DEKRA et CEBTP-Solen. Mais le plus important consiste à vérifier la certification de cette personne qui devrait normalement être remise par la CATED, la DEKRA, l’AFAQ-AFNOR Certification et quelques autres entités mandatées spécialement pour cette mission.

Finalement, le propriétaire du bien immobilier soumis au diagnostic immobilier est libre dans son choix. Toutefois, il devrait se fier à des personnes ayant reçues des formations complètes sur le métier afin de s’assurer un rapport clair et juste.

Devis Express
Recherches similaires

diagnostic électricité

devis expertise électrique

expertise installation électrique

tps://www.google.c

tps://www.google.co

tps://www.google.f

tps://www.google.f

diagnostic électricité vente maison

diagnostic électricité vente appartement